AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 evening with family (aodren)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

membre + be young and in love.
pseudo : sheepirl
arrivé(e) le : 31/07/2017
Messages : 380
avatar : shelley hennig
crédits : shiya (ava), tinkerbell. (crackship)
Points : 121
âge du perso : trente-et-un ans, dix de moins dans la tête.
MessageSujet: evening with family (aodren)   Ven 4 Aoû - 10:25

evening with family.
ft. @aodren adkins
Aujourd’hui, c’est mon jour de repos, comme chaque vendredi. Autant dire que c’est assez pratique, ça fait un avant gout du week-end même si il est plutôt décalé en ce qui me concerne. Je bosse le samedi, et mon week-end se résume au vendredi et au dimanche. Assez original, mais je ne m’en plains pas, j’ai toujours l’occasion de sortir le soir puisque ma mère me garde régulièrement mon fils. Ce soir, c’est différent, et j’ai prévu de voir mon frère aîné. C’est prévu depuis plusieurs semaines déjà, mais le temps de nous caser une date dans notre emploi du temps chargé à tous les deux, il a fallu du temps. Exceptionnellement, Malo n’est pas chez ses grands-mères ce soir, il faut dire qu’il adore son parrain, alors c’était l’occasion pour les deux de se voir un peu. Je profite de ma solitude de la journée puisque mon fils est à un Summer camp pour préparer l’appartement, le nettoyer, ranger le bazar que ma colocataire laisse derrière elle. C’est vraiment insupportable, dieu merci elle n’est pas là ce week-end, ça va me permettre de souffler un peu. Une culotte par ci, un soutien-gorge par là, je me remercie de les avoir trouvé avant que Malo mette la main dessus comme c’est déjà arrivé de nombreuses fois, et c’était vraiment gênant. Je ne prend pas la peine de manger à midi, trop occupé à faire le ménage, et je pars finalement chercher mon fils sur les coups de quinze heures trente. Comme à son habitude, il saute partout, il en a fait baver aux animateurs, mais ils l’adorent et c’est le principal. Il me saute dans les bras, et je le serre contre moi avec le sourire avant de remercier les animateurs pour cette semaine. Je l’inscris pour la semaine suivante, ça l’occupe pendant l’été mais surtout il adore ça. Il devrait reprendre l’école dans les prochaines semaines, et ça le prépare un peu à se lever à nouveau chaque matin. Il se fait une joie de reprendre l’école, j’ai vraiment de la chance. De retour à la maison, je lui donne un bout de brioche pour le goûter, et je me rend compte que la propreté de l’appartement ne va pas durer longtemps avec un loustic pareil. Une miette par ci, et il saute déjà dans son coffre à jouet pour me le retourner. On aime. Je le regarde faire en souriant, c’est toujours bon d’entendre son rire et de voir son amusement. Je ne sais pas si il aura la chance d’avoir des frères et soeurs un jour, alors je remercie le ciel de m’avoir offert un petit garçon si adorable et qui sait si bien jouer tout seul.

Quand arrive enfin dix-huit-heures trente, Malo se niche derrière la porte pour écouter les pas dans l’escalier, espérant que ce soit son fameux tonton adoré. Le seul d’ailleurs, et l’unique figure masculine de la famille, ce qui est assez important pour lui. La sonnette ne tarde pas à retentir, et mon fils se cache derrière la porte, m’indiquant qu’il veut faire une surprise. Je ris un peu, et ouvre la porte qui laisse apparaitre mon frère. « Aodren. » Je souris, et lui fais la bise avant de le prendre un peu dans mes bras, et l’invite à rentrer. Ni une ni deux, mon fils lui saute littéralement dessus, en hurlant, comme à son habitude. « TONTOOOOOOONNNNNNN DREEEEEEN ! » Je me mord la lèvre et ris un peu en les regardant, la scène est vraiment adorable. « Tu vas bien ? Viens entre, installe toi, t’es chez toi ici. » Je souris.

_________________
head in the dust ♒︎ Ce n'est pas nous qui sommes fous, c'est le monde qui est fou. Et si nous sommes abîmés c'est parce qu'on s'en est aperçus. © endlesslove.


Dernière édition par Ansley Adkins le Jeu 31 Aoû - 17:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Admin + queen of hearts.
pseudo : sweet poison (anaïs).
arrivé(e) le : 19/06/2017
Messages : 7899
avatar : bob morley.
crédits : sweet poison (avatar).
Points : 3371
âge du perso : trente-deux ans.
MessageSujet: Re: evening with family (aodren)   Mer 9 Aoû - 14:25


Think back to times when we were young.
ansley adkins & aodren adkins

La famille c’était quelque chose de très important aux yeux d’Aodren. Peut-être parce qu’il avait perdu la sienne, des années plus tôt, que ses parents biologiques étaient morts et enterrés depuis longtemps et qu’à la mort de sa mère, il avait perdu sa sœur pendant quelques années, tous les deux placés dans des familles d’accueil différentes. Elizabeth et Jessica avaient réussi à les réunir définitivement. Elles avaient offert aux deux gamins Alvarez, une nouvelle famille, une nouvelle chance et Aodren, il leur était vraiment reconnaissant pour ça. Il s’était pris des coups, dans la dernière famille d’accueil dans laquelle il avait été avant d’être adopté par les deux femmes, alors peut-être qu’elles lui avaient même sauvé la vie en l’adoptant. Il avait eu du mal au début à se détacher de Myra pour aller vers Ansley, la fille de Jessica, celle qui avait été avec eux déjà à l’époque, avant que la famille ne s’agrandisse en de nouvelles adoptions. Maintenant, il était proche de toutes ses sœurs et il était bien content de les avoir, être le seul garçon de la famille ne lui avait jamais posé problème, ça l’avait peut-être juste rendu trop protecteur envers ses cadettes, mais tant que ces dernières ne s’en plaignait pas, c’était que tout allait bien, sans doute.

Il avait beau avoir trente-deux ans, une vie plus ou moins construite, ou au moins une vie qu’il essayait de reconstruire après les malheurs qui l’avaient frappé, entre la disparition de son fils et son divorce, il se débrouillait toujours pour avoir du temps à accorder au reste de la famille, après tout, il n’était pas le seul à avoir connu son lot de malheur dans la famille et il avait passé quand même un certain temps, après la disparition de James à fuir le reste de sa famille, comme si l’absence du gamin était encore plus flagrante quand il était au milieu des siens. Ça allait mieux maintenant. Depuis qu’il avait quitté Gina, qu’il vivait avec Tessa, il avait fini par aller mieux. Ça allait probablement encore mieux depuis la fin du mois de juin, alors que sa relation avec Tessa avait changé. Ils étaient ensemble, en couple et ça marchait plutôt bien comme ça. Pour l’instant, ils n’en avaient parlé à personne et il n’avait pas l’impression d’avoir le besoin d’étaler ça partout où il pourrait aller. C’était pas qu’il avait envie que ce soit un secret, qu’il avait peur des jugements ou quelque chose dans ce gout-là, c’était juste qu’il était bien comme ça avec Tessa et que tant qu’ils ne l’avaient pas décidé, les autres n’avaient pas à le savoir.

Ça ne l’empêchait pas d’aller rendre visite à sa famille, sans rien leur dire de sa vie amoureuse, qu’est-ce que ça pouvait faire de toute façon ? C’était pas comme s’il leur balançait un grand mensonge en pleine face et qu’ils pourraient un jour le lui reprocher. Non, tout le monde savait dans sa famille qu’il avait été marié pendant des années, avec une fille qu’il avait fréquenté depuis le début de sa vingtaine, jusqu’à la fin de cette dernière, neuf ans de relation avec la même personne, ce n’était pas rien, alors maintenant, il avait besoin de temps. Tessa était donc toujours aux yeux des autres, sa meilleure amie qu’il connaissait depuis une dizaine d’années et avec qui il vivait en colocation depuis trois ans. Peut-être qu’on le connaissait assez bien pour savoir qu’il s’était passé quelque chose dans sa vie sentimentale, mais jusqu’à présent, personne n’avait fait de commentaire là-dessus et ça lui convenait parfaitement. C’était de toute façon, pas avec l’intention d’annoncer la bonne nouvelle qu’il était venu chez sa sœur ce soir. Il avait envie de passer un peu de temps avec elle et avec son neveu, qui était aussi son filleul, né la même année que la disparition de James, au moins, Malo avait redonné de l’espoir dans la vie de son oncle à un moment où il avait été vraiment au fond du trou. Il sourit à sa sœur alors qu’elle lui ouvrait la porte, la saluant en bonne et due forme avant de se faire sauter dessus par son neveu. « Salut bonhomme. Comment tu vas ? » Il serra le petit garçon dans ses bras quelques secondes avant de relever le regard vers sa mère. « Ouais, ça va et toi ? T’as passé une bonne semaine ? » Elle avait un boulot qui lui prenait du temps, ça devait pas être facile tous les jours d’être une mère célibataire avec un boulot pareil. Lui, il se disait qu’il avait e la chance, pendant l’été, y avait quasiment plus d’élèves, juste des sessions d’été avec quelques élèves dans le besoin, pas assez pour lui remplir ses semaines, au moins, ça lui avait permis de partir quelques jours en vacances avec Tessa, un voyage qu’il ne regrettait pas.

_________________
in the dead of the night,
I'll make it up to you.
Took your heart, took your hand, Promise you all that I have Hoping that you understand I'm far from a perfect man. 'Cause honey it's been a hard year It seemed like we're going nowhere. In our darkest hour, in the dead of the night I'll make it up to you. Your hands in mine I'll make it up to you.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

membre + be young and in love.
pseudo : sheepirl
arrivé(e) le : 31/07/2017
Messages : 380
avatar : shelley hennig
crédits : shiya (ava), tinkerbell. (crackship)
Points : 121
âge du perso : trente-et-un ans, dix de moins dans la tête.
MessageSujet: Re: evening with family (aodren)   Lun 21 Aoû - 16:29

Cette soirée avec mon frère est prévue depuis un moment déjà, il faut dire que ce n’est pas évident de caser une soirée dans notre emploi du temps. Soit je suis trop occupée, soit c’est son cas, ou alors nous sommes invités chez nos mères et nous sommes incapables de nous voir seuls. Avec Malo bien entendu, puisqu’il ne me quitte quasiment jamais. Alors ce soir, j’ai décidé de faire les choses en grand, parce que j’adore mon frère et surtout pour me faire pardonner si il ne peut pas trop voir son filleul ces derniers temps. Je suis de repos aujourd’hui, alors ça me laisse le temps de préparer l’appartement, de le nettoyer surtout car avec ma colocataire, c’est vraiment le bazar monstre là dedans c’est une véritable catastrophe. Le ménage me prend toute la journée, et je pars ensuite rechercher mon fils à son Summer Camp. Il adore y aller, et les animateurs sont contents de lui alors c’est toujours un plaisir de le déposer le matin. Nous rentrons à la maison, et je comprend que la propreté ne sera qu’illusion une fois la brioche entamée. Des miettes, il en met partout mais je ne peux pas lui en vouloir. Il goute avec joie, je m’enivre de son rire et nous passons ensuite la fin de l’après-midi à jouer à des jeux de société, il adore ça. Mon fils est très intelligent, on dira peut-être que je ne suis pas objective, mais c’est pourtant le cas, il m’étonne toujours avec ses facultés en calcul mental. Et puis ça fait un an qu'il fait de l’espagnol à l’école en option pour faire ‘comme tonton’ et il se débrouille déjà très bien, vraiment. Quand arrive enfin l’heure à laquelle Aodren doit arriver, Malo va se cacher derrière la porte pour lui faire une surprise. La sonnette ne tarde pas à se faire retentir, et j’ouvre en souriant, et le serre contre moi. C’est à ce moment là que mon fils décide de sortir de sa cachette pour sauter sur son parrain, et je le regarde faire avec un immense sourire, c’est vraiment adorable. « Salut bonhomme. Comment tu vas ? » Malo affiche un grand sourire, il a des étoiles dans les yeux. Son tonton, c’est son exemple, et c’est la seule figure masculine qu’il a, alors il l’adore, je le sais très bien. « Mué bien ! » Je ris un peu, et reprend mon fils pour qu’il dise ‘Muy bien’, et demande à mon frangin comment il va, lui indiquant qu’il fasse comme chez lui. « Ouais, ça va et toi ? T’as passé une bonne semaine ? » Je souris, et hoche la tête avant de m’aventurer dans l’appartement lui indiquant de me suivre. « Oui, ça va. Un peu fatiguée, je dois l’avouer. » Ce n’est jamais simple d’élever un enfant toute seule, dire l’inverse serait mentir. Alors pendant les vacances, c’est encore pire et je me remercie d’avoir inscrit Malo à un camp de vacances pour qu’il y passe ses journées, ça l’occupe avant l’école dans quelques semaines. « Une super semaine. » Je souris et lui fais signe de s’installer dans le canapé. « J’ai inscris Malo à un Summer Camp, c'est le plus heureux des enfants. » Mon fils s’assied à côté de son parrain, la scène est adorable. « Qu’est-ce que je te sert ? J’ai du choix, dis moi de quoi tu as envie. » Je souris.


je viens de me rendre compte que je ne t'avais pas répondu, je suis absolument désolée :cry:

_________________
head in the dust ♒︎ Ce n'est pas nous qui sommes fous, c'est le monde qui est fou. Et si nous sommes abîmés c'est parce qu'on s'en est aperçus. © endlesslove.


Dernière édition par Ansley Adkins le Jeu 31 Aoû - 17:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Admin + queen of hearts.
pseudo : sweet poison (anaïs).
arrivé(e) le : 19/06/2017
Messages : 7899
avatar : bob morley.
crédits : sweet poison (avatar).
Points : 3371
âge du perso : trente-deux ans.
MessageSujet: Re: evening with family (aodren)   Jeu 31 Aoû - 11:41


Think back to times when we were young.
ansley adkins & aodren adkins

C’était calme à l’université ces derniers temps, c’était l’avantage des vacances, il avait bien quelques cours d’été à assurer quelques fois, mais il avait quand même pu se dégager assez de temps pour partir en vacances. C’était la première fois depuis des années, sans doute depuis la disparition de son fils, qu’il prenait le temps de partir un peu en voyage, pas à l’autre bout du monde, le plus loin où ils étaient allés dans leur road-trip, ça avait été les Bahamas, un genre de caprice qu’ils s’étaient octroyés parce que depuis la Floride, les Bahamas, c’était à une heure de vol à peine. Ça lui avait fait du bien, évidemment, encore plus parce qu’il avait été avec Tessa, mais les préparatifs, ça lui avait pris du temps et depuis qu’il était rentré, il n’avait pas encore eu l’occasion de passer un peu de temps en famille et maintenant, il allait falloir qu’il se bouge pour préparer un peu les cours de la rentrée et corriger les derniers examens qui allaient arriver. Alors, cette soirée avec Ansley, elle tombait bien. Ce serait mieux que les quelques mots qu’il lui avait adressé sur la carte postale qu’il lui avait envoyée depuis la Floride.

Il était content de la revoir, évidemment, elle était sa sœur, même si ce n’était pas écrit dans le code génétique et que les premiers moments passés à cohabiter quand ils avaient été plus jeunes, n’avaient pas forcément été faciles. Ils étaient grands maintenant, et heureux d’avoir grandi ensemble dans cette famille peu commune. Il était également content de revoir son neveu. Le petit été né la même année que son fils avait disparu et ça lui avait tout particulièrement donné envie de s’accrocher à ce petit bonhomme. Pas qu’il pourrait un jour remplacer son enfant, non, évidemment, personne ne le pourrait, mais, avoir un gamin dont il pouvait parfois s’occuper, ça l’aidait à aller de l’avant. Il se sentait proche de sa famille, là où les épreuves de son passé auraient facilement pu l’en éloigner. Bien souvent, il se disait qu’il ne laisserait jamais rien arriver à Malo et ça sonnait encore plus vrai dans son esprit que toutes les fois où il s’était promis qu’il protégerait son fils de tous les dangers du monde. Ça pouvait facilement le rendre parano, dès qu’il gardait le fils de sa sœur, il suffisait que le petit lui soit hors de sa vue pendant trois secondes pour qu’il panique, alors, ça lui était déjà arrivé de se taper des grosses crises d’angoisse alors que le gamin était juste parti aux toilettes.

Au moins, ce soir, ils étaient chez Ansley, y avait pas de risque qu’il panique pour rien, c’était déjà ça. Il était bien content d’être là, il avait l’impression que ça faisait une éternité qu’il n’avait pas eu l’occasion de passer. Il ne pu s’empêcher de rire alors que le petit tenta une réponse en espagnol et sa mère qui le repris parce que la prononciation, c’était pas encore ça, mais il était jeune alors c’était forcément plus mignon que lorsque qu’il filait des cours à la fac et qu’il se retrouvait en face d’étudiants qui ne semblaient même pas avoir envie d’essayer de prendre un accent un tant soit peu hispanique. « Tu t’en sors vraiment bien, bientôt, on pourra parler tout en espagnol. » Evidemment, il exagérait, y avait encore le temps avant que le petit puisse tenir une conversation en espagnol, mais il y arrivait, sans aucun doute. « Si jamais t’as besoin de quelqu’un pour le garder pour pouvoir te reposer, tu sais où me trouver. » Il était encore plus ou moins en vacances lui, alors il avait pas mal de temps libre, si jamais il pouvait filer un coup de main à sa sœur, il en serait ravi, surtout si ça lui permettait de passer du temps avec son neveu. « Hm, ouais, summer camp, ça à l’air sympa. » Il lança un regard au petit garçon, un sourire sur les lèvres. C’était pas mal pour les enfants pour les occuper pendant les vacances et pour les parents, surtout pour quelqu’un comme Ansley qui travaillait beaucoup et était mère célibataire. « Une bonne bière, ça fera l’affaire, merci. » Il n’était pas compliqué après tout et la bière ça faisait toujours l’affaire. « Je suis allé à Nassau, dans les Bahamas et regarde ce que j’ai vu. » Il s’adressait plus à Malo qu’à Ansley, quoi qu’elle aurait bien le droit de voir ses photos de vacances elle, aussi, mais pour l’instant, il tendit son portable à son neveux, pour lui montrer la photo d’un bateau de pirate, face à laquelle le petit lâcha un ‘wow’ admiratif, comme tous les gamins face à un bateau de pirate, ou les types comme lui de trente-deux ans qui avaient parfois du mal à grandir. Heureusement, Tessa n’était pas beaucoup mieux que lui, alors elle ne l’avait pas jugé pour son retour en enfance, ni dans le musée des Pirates de Nassau, ni quand ils avaient Disney World ou le parc d’attraction Harry Potter. La Floride, ça avait été vraiment le meilleur choix de destination pour passer de bonnes vacances.

Spoiler:
 

_________________
in the dead of the night,
I'll make it up to you.
Took your heart, took your hand, Promise you all that I have Hoping that you understand I'm far from a perfect man. 'Cause honey it's been a hard year It seemed like we're going nowhere. In our darkest hour, in the dead of the night I'll make it up to you. Your hands in mine I'll make it up to you.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

membre + be young and in love.
pseudo : sheepirl
arrivé(e) le : 31/07/2017
Messages : 380
avatar : shelley hennig
crédits : shiya (ava), tinkerbell. (crackship)
Points : 121
âge du perso : trente-et-un ans, dix de moins dans la tête.
MessageSujet: Re: evening with family (aodren)   Jeu 31 Aoû - 17:43

Je suis heureuse de voir Aodren ce soir, il faut dire que ça fait un petit moment que nous ne nous sommes pas vus. Mon fils attendait également cette soirée avec impatience, alors forcément, quand l’heure prévue d’arrivée d’Aodren sonne, Malo s’impatiente et se cache derrière la porte de l’appartement. Il m’explique qu’il veut faire peur à son tonton, et je souris à l’écouter me raconter. Quand mon frère arrive enfin, mon petit bonhomme ne tarde pas à lui sauter dessus, me laissant à peine le temps de faire la bise à mon aîné. Je les regarde en souriant, et Malo use même de ses talents en espagnol pour parler à son parrain favori, le seul d’ailleurs. « Tu t’en sors vraiment bien, bientôt, on pourra parler tout en espagnol. » Malo a des étoiles dans les yeux, il est si fière de lui. Et moi dont. J’ai hâte de l’entendre parler davantage cette langue, il arrivera peut-être même à un niveau où je ne le comprendrais plus. Je demande à mon frère si il va bien, et il ne tarde pas à me retourner la question. Je lui avoue que je suis fatiguée, c’est la pure vérité. Mais j’ai quand même passé une merveilleuse semaine et c’est la chose à retenir. « Si jamais t’as besoin de quelqu’un pour le garder pour pouvoir te reposer, tu sais où me trouver. » Je lui souris, et hoche la tête. « Je sais que je peux compter sur toi, t’inquiète pas. » Je rajoute que Malo a passé sa semaine dans un Summer camp, sous-entendu que je suis du coup beaucoup moins fatiguée. Enfin, Malo est quand même assez énergique malgré ses activités la journée, une pile électrique ce gosse, on se demande de qui il tient ! « Hm, ouais, summer camp, ça à l’air sympa. » Je regarde le parrain et son filleul qui sont assis côte à côte, et je propose à boire. J’ai pas mal de choses ici, je stock, au cas où j’ai une soirée imprévue. En réalité, Camryn me pique tellement de boissons que je suis obligée de tout acheter en double, voire en triple parfois. « Une bonne bière, ça fera l’affaire, merci. » Je lui souris. « Une blonde ou une brune ? » Je ris. « La bière hein ! » Je ne peux m’empêcher de le taquiner, c’est une habitude. J’attends qu’il me dise ce qu’il veut avant de m’éloigner, écoutant quand même un peu la conversation au loin. Aodren explique à Malo ses vacances, et j’ai même l’impression qu’il est en train de lui montrer des photos. « T’es un pirate tonton ? » Je ris seule à l’écouter, et je reviens dans le salon avec la bière d’Aodren, un verre, et une cannette de Coca Cola pour moi. Je sers le tout, et je tend le verre à mon frère. Nous trinquons, et je bois une gorgée de Coca avant de tendre le verre à mon fils. « Doucement. Un peu. » Je n’ai pas envie de l’habituer aux boissons sucrés, et pour le moment, je suis bien partie. Il n’en raffole pas. « Tu es parti avec Tessa en vacances alors d’après ce que j’ai compris ? » Je souris à mon frère. « Ça s’est bien passé ? » Je ne sais pas vraiment ce qu’il se trame entre sa colocataire et lui, mais depuis quelques années maintenant, elle fait partie de la famille. Je l’apprécie beaucoup, Malo aussi. Reste à savoir si elle ferra réellement parti un jour de la famille, ou si je me fais trop d’idée.

_________________
head in the dust ♒︎ Ce n'est pas nous qui sommes fous, c'est le monde qui est fou. Et si nous sommes abîmés c'est parce qu'on s'en est aperçus. © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Admin + queen of hearts.
pseudo : sweet poison (anaïs).
arrivé(e) le : 19/06/2017
Messages : 7899
avatar : bob morley.
crédits : sweet poison (avatar).
Points : 3371
âge du perso : trente-deux ans.
MessageSujet: Re: evening with family (aodren)   Sam 2 Sep - 13:03


Think back to times when we were young.
ansley adkins & aodren adkins

Il avait aimé sa famille biologique Aodren. Il se souvenait encore bien de son père, de l’homme qu’il avait été et du père qu’il avait tenté d’être malgré la misère dans laquelle ils vivaient. Il avait aimé sa femme et ses enfants, le brun n’en avait jamais douté une seule seconde. Il avait cru qu’il leur apporterait un peu plus de confort en rejoignant ce trafique de drogue. Il était certain Aodren, que son père n’avait jamais pensé à mal quand il s’était lancé là-dedans. Il savait que sa mère, elle les avait aimés aussi, Myra et lui. Des fois, comme s’il avait besoin d’expliquer le geste de sa mère, il se disait qu’elle avait eu conscience que lui et sa sœur, ils seraient heureux ailleurs. Au moins, vu comme ça, ça rendait le suicide de sa mère moins lâche et l’abandon moins difficile à accepter. Il lui en avait voulu pendant des années à sa mère pour ce qu’elle avait fait, parce que c’était pas juste qu’elle n’ait pas trouvé le courage de vivre pour être auprès de ses enfants. Mais, il avait fini par rejoindre la famille Adkins-Hobbs et là, il n’avait pas pu s’empêcher de se dire que c’était pour ça que sa mère avait agit comme ça. Ils avaient été heureux dans cette nouvelle famille avec Myra et même si ses parents biologiques, ils continuaient de lui manquer, aujourd’hui encore, il était heureux d’avoir été adopté par cette famille. Heureux d’avoir deux mères extraordinaires et plusieurs petites sœurs qui même si elles ne partageaient pas le même sang que lui étaient ses frangines de la même façon que Myra l’était. La différence avec Myra, c’était qu’ils avaient le même passé, la même histoire et qu’indéniablement, ça les rapprochait. Mais Ansley, elle était sa sœur elle aussi, qu’importait ce qu’en disait la génétique. Il l’aimait de tout son cœur et il était toujours content de pouvoir passer un peu de temps avec elle.

C’était pareil avec Malo, il avait beau ne pas partager la moindre goutte de sang avec le petit garçon, il n’en restait pas moins son neveux. La famille, évidemment que ça dépassait les liens du sang et ils en étaient la preuve chez les Adkins-Hobbs. Malo, c’était un gamin extraordinaire, il lui rappelait James, évidemment. Il était certain que s’ils avaient eu l’occasion de se connaitre, ils auraient été des cousins très proches. Il aurait aimé qu’ils se connaissent. Il aurait aimé que son fils soit encore là, mais il avait tout essayé pour le retrouver, ça n’avait jamais marché. Le temps passant, il se faisait à l’idée que c’était fini, qu’il ne le reverrait plus jamais et ça faisait un mal de chien, mais au moins, ça lui permettait d’avancer. Peut-être qu’il compensé l’absence de son fils avec Malo. Il avait commencé à lui apprendre l’espagnol à James, dès son plus jeune âge, alors entendre Malo qui tentait de parler cette langue, ça ravivait une fierté qu’il n’avait plus ressentie depuis bien longtemps maintenant. Il était prêt à le garder dès qu’Ansley en aurait besoin, parce qu’il adorait passer du temps avec son neveu après tout. « Toujours, pour ça ou pour n’importe quoi d’autre. » Ansley, elle pouvait compter sur lui peu importait la situation. C’était fait pour ça aussi, les frères et les sœurs, s’entraider, envers et contre tout. Il lâcha un léger rire suite à la question de sa frangine. « Ce que tu as dans ton frigo, ça fera l’affaire. » Il savait bien que toutes les bières n’avaient pas le même gout et il avait évidemment ses préférences dans les marques, mais bon, il n’était pas chez lui là, alors elle n’avait pas à s’inquiéter, il n’allait pas se mettre à faire la fine bouche pour de la bière. « Evidemment que je suis un pirate, mais chut, faut pas le dire. » Qu’il répondit au gamin, un sourire aux lèvres, alors qu’il lui laissait son téléphone pour qu’il puisse regarder le reste des photos, qui logiquement étaient assez bien rangées pour qu’il ne tombe pas sur des trucs qu’il ne devrait pas voir. Parce que ouais, il avait passé ses vacances avec Tessa et dans d’autres dossiers, loin des photos de pirates, y en avait forcément de Tessa prouvant qu’ils avaient dépassé le stade d’amis. « Merci. » Il attrapa la bière que sa sœur venait de lui ramener pour en avaler une gorgée, le regard déviant quand même sur l’écran du téléphone pour s’assurer qu’une fausse manip ne compromette pas les dossiers de photos un peu plus privées. Il releva quand même les yeux vers sa sœur. « Ouais, on est partis ensemble. C’était carrément sympa. Ça faisait trop longtemps qu’on était pas partis tous les deux, alors ça nous a fait du bien. » Tessa était trop occupée à essayer de montrer à ses supérieurs qu’elle méritait mieux qu’un poste de stagiaire alors les vacances, elle n’avait pas trop le temps pour ça et puis lui, avec tout ce qu’il avait traversé, il lui en avait fallu du temps pour retrouver l’envie de partir. Ils avaient bien fait de partir, ils en avaient pleinement profité et il regrettait rien, dans ces vacances, bien au contraire.

_________________
in the dead of the night,
I'll make it up to you.
Took your heart, took your hand, Promise you all that I have Hoping that you understand I'm far from a perfect man. 'Cause honey it's been a hard year It seemed like we're going nowhere. In our darkest hour, in the dead of the night I'll make it up to you. Your hands in mine I'll make it up to you.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

membre + be young and in love.
pseudo : sheepirl
arrivé(e) le : 31/07/2017
Messages : 380
avatar : shelley hennig
crédits : shiya (ava), tinkerbell. (crackship)
Points : 121
âge du perso : trente-et-un ans, dix de moins dans la tête.
MessageSujet: Re: evening with family (aodren)   Dim 3 Sep - 22:01

Je sais que je peux compter sur Aodren, quoi qu’il arrive. Nous ne sommes peut-être pas frères et soeurs de même sang, mais dans mon coeur, c’est tout comme. Et pourtant ça n’a pas été simple depuis le début. J’imagine qu’il avait en son avantage le fait qu’il soit un homme, le seul de la famille, ce qui m’a permis de le voir d’une autre façon que les autres. Si je l’ai choisi comme parrain pour Malo, ce n’est pas pour rien non plus. J’ai confiance en lui, jusqu’au point de lui remettre mon fils si il m’arrivait quelque chose. Mais j’évite d’y penser. « Toujours, pour ça ou pour n’importe quoi d’autre. » Je souris un peu, et je lui propose de s’installer confortablement dans le canapé, avant de lui demander ce qu’il veut boire. Il opte pour une bière et je ne peux m’empêcher d’utiliser de mon humour afin de lui demander des précisions. « Ce que tu as dans ton frigo, ça fera l’affaire. » Ça ne m’aide pas forcément, mais j’imagine que je n’aurais pas d’indications de plus. Mon aîné n’osera jamais me demander des choses en particulier, je le sais bien et pourtant, je ne le prendrais jamais mal. Je retourne dans la cuisine afin d’attraper la bière -une blonde finalement- d’Aodren, et un soda pour moi et Malo. Nous le partagerons, un petit enfant de six ans ne boit pas ce genre de chose. Du moins, pas mon fils. J’entend le parrain et son filleul parler du dernier voyage d’Aodren, et d’un bateau de pirate. Je ris en les entendant, et je décide de ne pas suivre davantage la discussion afin de laisser les deux avoir des secrets. Quand je reviens, je regarde mon fils avec un léger sourire, il semble fasciné devant le téléphone et les photos, c’est merveilleux à voir. « Merci. » Je lui souris, et je m’assied à côté d’eux. J’ouvre ma canette, et je ferme les yeux en entendant le bruit du décapsuleur. J’aime tellement ce son, je serais capable d’ouvrir des canettes pendant des heures juste pour l’entendre. Je bois une gorgée, et tend mon verre à mon fils. Je relève les yeux vers mon frère afin de lui demander si son voyage s’est bien passé. Il me semble qu’il est parti avec Tessa, sa colocataire en plus, alors c’est l’occasion d’en savoir peut-être un peu plus sur une éventuelle relation entre eux. « Ouais, on est partis ensemble. C’était carrément sympa. Ça faisait trop longtemps qu’on était pas partis tous les deux, alors ça nous a fait du bien. » Je lui souris légèrement, et bois à nouveau une gorgée. Je ne sais pas si c’est une bonne chose que je lui pose trop de questions sur sa relation avec Tessa. Ça ne me regarde pas, mais je suis curieuse, et j’apprécie tellement sa blonde. Malo se lève, et sautille. « Maman, je vais jouer aux pirates comme tonton! » Je ris un peu, et hoche la tête alors qu’il s’éloigne en courant jusque dans sa chambre. Une fois que je suis sûre qu’il ne peut pas vous entendre, je me tourne vers Aodren. « Ao, je sais que ça me regarde pas mais… il se passe des choses avec Tessa ? » Je déglutis, ça ne me regarde vraiment pas. « Enfin je dois savoir quelque chose ? » Je lui souris un peu, pour le rassurer et l’inciter à m’en parler si jamais c’est le cas. Je ne voudrais pas le mettre mal à l’aise, surtout pas. « Tu n’es pas obligé de répondre. »   J'imagine que c'est inutile de le préciser, mais on ne sait jamais.

_________________
head in the dust ♒︎ Ce n'est pas nous qui sommes fous, c'est le monde qui est fou. Et si nous sommes abîmés c'est parce qu'on s'en est aperçus. © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Admin + queen of hearts.
pseudo : sweet poison (anaïs).
arrivé(e) le : 19/06/2017
Messages : 7899
avatar : bob morley.
crédits : sweet poison (avatar).
Points : 3371
âge du perso : trente-deux ans.
MessageSujet: Re: evening with family (aodren)   Lun 4 Sep - 16:41


Think back to times when we were young.
ansley adkins & aodren adkins

Aodren était très proche de sa famille, de façon générale, chez les Adkins-Hobbs, tout le monde s’entendait plutôt bien. Ils avaient beau ne pas tous le même sang dans les veines, mais ça n’avait jamais été un problème pour eux. Ils venaient d’une famille bien particulière, souvent jugée par les autres, parce qu’y en avaient beaucoup qui trouvaient que des gamins éduqués pas deux mères devaient forcément manquer de quelque chose. Il l’avait entendu plusieurs fois ça dans sa vie, y en avait même qui devaient se demander par quel ‘miracle’ il n’avait pas fini gay, lui, le seul mec parmi plein de filles, sans aucune figure paternelle sur laquelle s’appuyer, ce genre de phrase qui déjà sous-entendait qu’être gay était un problème, ça n’aidait pas le cas de ses mères, sans doute. Il avait l’impression d’avoir tout entendu concernant sa famille et il lui avait fallu plus de temps qu’il ne voulait bien l’admettre pour ignorer les jugement débiles des autres et les laisser parler dans le vent. Entre ça et les critiques sur ses origines, parce qu’il était mexicain, fallait bien admettre que garder son calme face à certaines personnes avait souvent été difficile. Aujourd’hui au moins, il arrivait à ignorer les autres, peut-être parce qu’il avait grandi ou qu’il avait l’impression d’avoir déjà perdu trop de temps dans sa vie à essayer de prouver aux autres que sa famille était très équilibrée et qu’être mexicain, c’était pas une mauvaise chose. Il était fier de ses origines comme de sa famille, lui il estimait qu’il avait eu de la chance d’être adopté par une famille comme celle là.

Il avait deux mamans formidables et des sœurs qu’il aimait de tout son cœur. Il avait un neveux aussi, qu’il adorait et avec qui il adorait passer du temps. Alors, Ansley, elle devait bien savoir que si elle avait besoin de quelqu’un pour s’occuper du petit pendant qu’elle se reposait, qu’elle sortait ou qu’elle était au boulot, elle pouvait compter sur lui, surtout pendant les vacances scolaires, puisqu’il ne travaillait pas beaucoup lui, pendant toute cette période. La rentrée arrivant, le petit serait à l’école, alors elle aurait forcément besoin de moins d’aide, mais en attendant il était là. Il avait rejoint le canapé aux côtés de son neveu, alors qu’Ansley était partie dans la cuisine lui chercher une bière et un soda pour elle. Blonde ou brune, il s’en faisait lui, des fois, il se disait qu’il serait fichu de ne même pas faire le différence entre les deux types de bières, il était loin d’être un expert, quand bien même il avait ses préférences. Il avait montré quelques photos de vacances à Malo qui, apparemment se découvrait l’âme d’un pirate à présent. Il lâcha un léger rire suite à la question du gamin à sa mère. « Amuse-toi bien. » Qu’il lui lança alors qu’il s’éloignait pour aller jouer au pirate. Il aurait presque préféré d’ailleurs, continuer de parler de pirates et compagnie plutôt que de Tessa. Pas qu’il avait un problème avec Tessa, bien au contraire, tout se déroulait à la perfection avec la blonde. « Hein ? De quoi avec Tessa ? » Ils n’en avaient pas encore beaucoup parlé avec le reste du monde, de l’évolution de leur relation, mais ça ne voulait pas dire qu’ils en avaient honte ou quelque chose du genre. « Tout va bien avec Tessa. On va bien, elle va bien. Elle est géniale et on est bien ensemble et-et …Voilà. » Fallait mieux qu’il s’arrête là, parce qu’il balbutiait comme un imbécile, comme un adolescent pris en flagrant délit en train d’embrasser sa première petite amie. Il avait même l’impression d’avoir les joues rougies, et le sourire niais sur les lèvres, le genre de réaction qui ne trompait personne, surtout pas quelqu’un qui le connaissait bien. Lui, il avait l’impression d’avoir l’air du plus gros des abrutis de la planète. Il avala alors une grosse gorgée de sa bière, comme si ça pouvait lui permettre d’effacer tout le reste.

_________________
in the dead of the night,
I'll make it up to you.
Took your heart, took your hand, Promise you all that I have Hoping that you understand I'm far from a perfect man. 'Cause honey it's been a hard year It seemed like we're going nowhere. In our darkest hour, in the dead of the night I'll make it up to you. Your hands in mine I'll make it up to you.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

membre + be young and in love.
pseudo : sheepirl
arrivé(e) le : 31/07/2017
Messages : 380
avatar : shelley hennig
crédits : shiya (ava), tinkerbell. (crackship)
Points : 121
âge du perso : trente-et-un ans, dix de moins dans la tête.
MessageSujet: Re: evening with family (aodren)   Dim 10 Sep - 0:11

Mon fils a le don pour me faire rire. Il est joyeux, c’est un sourire sur patte, et j’en suis plutôt fière. Il déborde d’imagination, et accepte son rôle de fils unique à merveille. Il a appris à jouer seul, et à se construire ses propres mondes, et je suis plutôt rassurée. Moi qui ait vécu avec de nombreux frères et soeurs, je n’imagine pas aujourd’hui mon enfance sans eux. Pour le moment Malo semble être heureux seul, et ce n’est pas plus mal. Alors quand il part jouer aux pirates, à Jack Sparrow comme il le dit très souvent, je ne peux m’empêcher de sourire de fierté. « Amuse-toi bien. » Je me tourne vers mon frère, et je souris à nouveau. Je bois une gorgée de mon soda, et décide de rentrer directement les pieds dans le plat afin de lui demander ce qu’il se passe avec Tessa, sa colocataire, pseudo-meilleure amie. Je me doute de quelque chose entre eux depuis plusieurs années désormais, mais ce voyage à deux m’oblige à penser qu’il se passe réellement une histoire entre eux-deux. « Hein ? De quoi avec Tessa ? » Je fronce un peu les sourcils, je sais qu’au fond il comprend. Il fait peut-être ça pour m’obliger à laisser tomber, mais je reprend la parole afin de lui demander plus explicitement la question. Je reste quand même très évasive, et précise même qu’il n’est pas obligé de me répondre. Je ne veux en aucun cas l’obliger à me dire une chose qu’il n’a pas envie de me dire, ça semble couler de source mais je préfère qu’il le sache, on ne sait jamais. Ma curiosité est parfois dérangeante, et j’espère que ce n’est pas le cas sur la question. Je suis sa soeur, Aodren est le parrain de mon fils, et j’adore Tessa. Je serais ravie qu’elle soit plus ou moins la tante de Malo, ce n’est pas ça le problème. Je suis juste trop curieuse. « Tout va bien avec Tessa. On va bien, elle va bien. Elle est géniale et on est bien ensemble et-et …Voilà. » Je regarde mon frère avec un immense sourire, fière d’avoir réussi à ce qu’il crache le morceau. Il ne semble pas très à l’aise avec la question, alors j’imagine que c’est très récent, et qu’il n’a pas encore l’habitude d’en parler. Je jubile, j’ai envie de danser tellement je suis heureuse. Pour mon frère mais avant tout, pour eux. C’est un couple qui fonctionnera, je l’espère. J’ai un bon pressentiment en tout cas. « Ne sois pas si gêné Ao, c’est génial ! » Je ris légèrement pour détendre l’atmosphère, et bois quelques gorgées à nouveau avant de m’enfoncer davantage sur le canapé, croisant mes jambes comme à mon habitude. « Je suis heureuse pour vous. Je m’y attendais un peu, depuis toute ces années. Et puis Tessa est tellement gentille, c’est une fille pour toi. » Je lui souris. J’ai besoin de le rassurer, il doit être inquiet, nous le sommes tous quand nous commençons une nouvelle relation. Mais je ne veux pas trop en ajouter non plus, déjà qu’il ne semble pas très à l’aise, laissons-le tranquille. « Quoi de neuf alors sinon ? » Je lui souris.

_________________
head in the dust ♒︎ Ce n'est pas nous qui sommes fous, c'est le monde qui est fou. Et si nous sommes abîmés c'est parce qu'on s'en est aperçus. © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Admin + queen of hearts.
pseudo : sweet poison (anaïs).
arrivé(e) le : 19/06/2017
Messages : 7899
avatar : bob morley.
crédits : sweet poison (avatar).
Points : 3371
âge du perso : trente-deux ans.
MessageSujet: Re: evening with family (aodren)   Lun 11 Sep - 11:59


Think back to times when we were young.
ansley adkins & aodren adkins

Tessa, c’était un sujet qui n’avait jamais été particulièrement compliqué dans sa vie, il l’avait rencontrée, bien dix ans plus tôt, quand elle était rentrée à l’université et qu’il avait été encore étudiant. Ils avaient parlé, ils avaient sympathisé, ils étaient devenus d’excellents, et fin de l’histoire. Techniquement, y avait pas de détail plus croustillant que ça dans leur histoire. Pendant des années en tout cas, ils n’avaient été que des amis et rien que des amis. Lui, il avait épousé Gina et jamais il ne s’était ne serait-ce qu’imaginer tromper son épouse avec Tessa et il n’avait pas l’impression que Tessa avait eu ce genre d’envies, avec lui, quelques années plus tôt. Les sentiments, ils étaient arrivés récemment dans leur histoire et fallait croire qu’ils étaient les derniers à s’en rendre compte. Ça faisait trois ans maintenant qu’ils vivaient ensemble, en colocation et bien entendu, ça les avait rapprochés, d’autant plus qu’un beau jour, Tessa s’était pointé devant lui pour lui proposer de lui ‘remonter le moral’ d’une façon bien particulière, qui les avait poussés à laisser tomber leurs fringues et avec elles, toutes les barrières qu’il pouvait y avoir entre eux deux. Ce n’était pas ça, qui l’avait fait s’éprendre de la blonde, Aodren. Ça datait d’avant ça, ça s’était fait, lentement mais sûrement depuis qu’ils vivaient en colocation, se soutenaient l’un l’autre, jour après jour, le plus long dans tout ça, ça avait sans doute été d’admettre de vive voix, en face de Tessa, ce qu’il ressentait pour elle.

Maintenant que c’était chose faite, ils avaient décidé de faire les choses à leur rythme et ils semblaient assez d’accords, tous les deux pour garder ça rien que pour eux le plus longtemps possible. Il n’avait pas honte de dire qu’il était en couple avec Tessa, au contraire, il en était plutôt fier, mais rendre les choses officielles, c’était un peu comme faire éclater une petite bulle qui n’appartenait qu’à eux. De toute façon, il avait tendance à se dire, Aodren que techniquement, cette histoire, elle concernait principalement Tessa et lui et que c’était pas la peine d’envoyer une petite carte, à tout leur répertoire dans le but de les prévenir de cette relation naissante. Alors, il n’avait rien dit, à personne et tant qu’on ne lui posait pas la question, il ne se sentait pas le besoin d’étaler en long et large et en travers sa vie sentimentale. Maintenant qu’Ansley avait posé la question, il était nerveux comme un adolescent et sa réponse était pitoyable et quand bien même il avait essayé de noyer le poisson, il était évident que sa cadette avait très bien compris où est-ce qu’il voulait en venir. Il lâcha quand même un rire, soulagé par la réponse de sa sœur, pourtant, il n’avait pas eu particulièrement peur qu’on le juge, mais c’était récent et le fait qu’ils étaient amis depuis de nombreuses années, ça pouvait pousser les autres à se poser des questions auxquelles il n’avait même pas envie de répondre, comme si c’était pas logique qu’il s’éprenne de Tessa maintenant et pas plus tôt. « Merci, c’est gentil. » Contrairement à sa sœur, lui, il ne s’était jamais douté de rien, ça lui était tombé dessus comme ça et ça avait été compliqué à gérer. « C’est un peu bizarre des fois, genre on vit ensemble depuis trois ans et on se retrouve à se poser des questions du genre ‘est-ce qu’on doit partager le même lit maintenant ?’ » Il ricana, parce qu’ils se l’étaient vraiment posé cette question et que oui, ça avait vraiment fait bizarre, finalement, ils partageaient bien le même lit maintenant et ça pouvait paraitre trop rapide, quand évidemment, tous les couples se formant n’emménageaient pas ensemble dès les premières minutes d’une relation, mais eux, ils avaient vécu dans le même appartement avant de se mettre ensemble. « Mais, tout va bien et je me sens vraiment bien avec elle, alors … » Il haussa les épaules, comme si c’était c’était ce simple geste la fin de sa phrase, y avait pas grand-chose à dire de plus de toute façon. Il était heureux comme ça, alors tant mieux, lui, il dirait même qu’il le méritait après ce qu’il avait traversé ces six dernières années. « Pas grand-chose à part ça. La Floride, c’était vraiment bien. On est allés jusqu’au Bahamas, parce que ça fait très exotique et pourtant, c’est vraiment pas loin. Ça faisait des années que j’étais pas parti en vacances et je le regrette vraiment pas. » Malheureusement, ils avaient dû rentrer et maintenant fallait se remettre à bosser, boucler la session d’été, corriger les dernières copies, préparer la rentrée et déjà en y pensant le soleil des Bahamas lui manquait. « Et toi ? T’as eu le temps de prendre quelques vacances ? » Ou peut-être qu’elle avait l’intention de prendre quelques jours à la fin du mois, ça ne lui ferait pas de mal à elle non plus, ni à Malo, quitter New-York quelques jours pour visiter un autre coin, c’était toujours sympa.


_________________
in the dead of the night,
I'll make it up to you.
Took your heart, took your hand, Promise you all that I have Hoping that you understand I'm far from a perfect man. 'Cause honey it's been a hard year It seemed like we're going nowhere. In our darkest hour, in the dead of the night I'll make it up to you. Your hands in mine I'll make it up to you.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: evening with family (aodren)   

Revenir en haut Aller en bas
 

evening with family (aodren)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» abrk family
» bonjour à tous . ABRK Family
» estim family fun fitness
» Game Family sans monnayeur ?
» team MH ''Family Heart''
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the tinder way :: welcome to new-york :: manhattan :: midtown manhattan :: Résidences-
Sauter vers: